Matières premières : « La volatilité des prix agricoles n’est pas une fatalité, elle est un choix économique »