contributions

Dépossessions foncières en milieu rural: Acteurs et processus entre pression et oppression

Retour aux publications

Depuis les années 1980, dans un contexte mondial de libéralisation des mouvements internationaux de capitaux et de marchandises, la crise économique, sociale et environnementale qui sévit dans de nombreuses régions rurales du monde s’est approfondie (Roudart et Mazoyer, 2012; Akram-Lodhi et Kay, 2009). La pauvreté et la sous-alimentation, particulièrement répandues chez les agriculteurs, contribuent fortement à entretenir un exode rural massif vers les villes.

Politiques agricoles et négociations internationales

Retour aux publications

RÉSUMÉ

Les politiques agricoles, qui sont aussi des politiques alimentaires, environnementales, d’aménagement du territoire et de santé publique, sont un sujet de discorde dans les relations internationales : entre les pays de l’Union européenne (UE), entre l’UE et les États-Unis, entre les pays émergents et les pays pauvres, entre les pays développés et les pays en développement... À plusieurs reprises, les négociations internationales conduites dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont échoué du fait des questions agricoles.

Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

Retour aux publications

RÉSUMÉ

Il y a dix mille ans, au début du Néolithique, les quelque cinq millions d'êtres humains, généralement nomades, qui peuplaient la Terre se nourrissaient des produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Cependant, dans quelques rares régions du monde, certaines communautés sédentarisées ont commencé de cultiver des plantes et d'élever des animaux et se sont transformées, très lentement, en sociétés d'agriculteurs.

Nouvelles ruralités, agroécologie, souveraineté alimentaire: Vers des alternatives de développement? Introduction

Retour aux publications

Résumé

Depuis les années 2000, le secteur agricole est redevenu un thème central des débats sur le développement. Selon la pensée dominante, libérale et « modernisatrice », la paysannerie est vouée à disparaître. Mais, depuis les années 1990, des agriculteurs familiaux toujours plus nombreux se revendiquent comme acteurs de trajectoires alternatives de développement agricole et rural, en collaboration avec d’autres acteurs citoyens, parmi lesquels des chercheurs engagés. Ces mouvements n’ont pas encore abouti à un projet politique largement fédérateur.