Traditionalisme et militarisme: la guerre politico-culturelle au Brésil dans le contexte de l'ascension globale d'une nouvelle extrême-droite

Retour aux événements

Cycle de séminaires "Démocratie et Inégalités au Brésil"

CECID, Cevipol, AmericaS

 

Ricardo Pagliuso Regatieri
Associate Professor, Department of Sociology, Federal University of Bahia
Visiting Research Fellow au Centre d’Etude de la Vie Politique à l'Université Libre de Bruxelles


 
RÉSUMÉ

Le traditionalisme de base mythico-religieuse et le militarisme sont deux des fondements les plus importants de la conception du monde du président brésilien Jair Bolsonaro et du bolsonarisme. Tandis que le militarisme exprime la vision de l'ex-capitain de l'armée connectée à son aile la plus radicale qui n'a jamais accepté la redémocratisation de 1985, le traditionalisme s'ajoute à la plateforme politique de Bolsonaro par les mains de Olavo de Carvalho et fonctionne comme un pilier permettant l'engagement des évangéliques, notamment autour du thème de la famille. Autant le militarisme que le traditionalisme offrent un récit alternatif sur la nation, sur sa formation coloniale et son histoire postcoloniale. Ce récit alternatif tente de s'imposer à travers une guerre politico-culturelle médiatique, laquelle, comme ailleurs, est fondée sur mensonges, fake news et théories du complot. D'un côté, Bolsonaro et le bolsonarisme ne peuvent pas être compris sans référence à l'histoire brésilienne et ses contradictions. Toutefois, d'un autre côté, son arrivée au pouvoir fait partie de la vague globale d'une nouvelle extrême-droite, laquelle je dénomme l'Internationale Autoritaire. En tenant compte de ceci, cette présentation discutera de Bolsonaro et du bolsonarisme comme un phénomène à la fois brésilien et global.


 
BIO

Ricardo Pagliuso Regatieri est professeur de sociologie à l'Universidade Federal da Bahia et chercheur visiteur au Centre d’Etude de la Vie Politique à l'Université Libre de Bruxelles. Il a été professeur à la Korea University et à la Hankuk University of Foreign Studies, ainsi que professeur de courte durée à l'Universidade de Cabo Verde. Il a également fait des séjours de recherche à la Goethe-Universität Frankfurt, à l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement et à l'Institut für die Wissenschaften vom Menschen. À l'Universidade Federal da Bahia, il co-dirige le PERIFÉRICAS - Núcleo de Estudos em Teorias Sociais, Modernidades e Colonialidades.
 

 

10h-12h00

ULB - Campus du Solbosch
Bâtiment S, 12ème étage
Salle Rokkan (S12.234)

44, Avenue Jeanne - 1050 Bruxelles

Plan et accès

Contact : Marie-Line.Furst@ulb.be

 

Affiche