Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

Retour aux publications
Auteur
Laurence Roudart, Marcel Mazoyer
Année
2014
Edition
Encyclopaedia universalis

RÉSUMÉ

Il y a dix mille ans, au début du Néolithique, les quelque cinq millions d'êtres humains, généralement nomades, qui peuplaient la Terre se nourrissaient des produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Cependant, dans quelques rares régions du monde, certaines communautés sédentarisées ont commencé de cultiver des plantes et d'élever des animaux et se sont transformées, très lentement, en sociétés d'agriculteurs. Durant cinq mille ans, les cultivateurs et éleveurs néolithiques ont colonisé les régions du monde exploitables avec les outils dont ils disposaient. La population humaine augmentant, il s'est ensuivi de grands déboisements qui ont créé des conditions écologiques inédites, très différentes d'une région à l'autre. Les paysanneries ont alors développé des formes d'agriculture différenciées, qui ont ensuite beaucoup évolué au fil du temps. Le concept de système agraire permet d’appréhender cette diversité des agricultures du monde. À la fin du xixe_siècle, celles-ci nourrissaient environ 1ƒ600 millions d'êtres humains.